Les tendances 2016

La transformation et l’adaptation des médias

L’ère numérique nous propulse vers un phénomène d’évolution rapide. Dans son « Rapport sur les tendances 2016 : L’ère de l’expérience », le Fonds des médias du Canada dévoile pourquoi les objets connectés, la mobilité, la réalité virtuelle et les marchés de niches augmentent en importance. L’expérience utilisateur est aussi appelée à changer par le développement de contenus audiovisuels et numériques.

Voici, en quelques mots, un résumé de ces tendances qui n’ont pas fini de faire jaser.

De plus en plus connectés avec les objets

L’internet des objets (IOT) est un réseau d’objets liés par Internet en mesure de recueillir et d’échanger des données.

Cette hyperconnectivité représente un marché mondial qui touchera toutes les industries et dans lequel les investissements sont estimés à au moins six mille milliards de dollars américains au cours des cinq prochaines années. En 2020, plus de cinq milliards de personnes seront connectées, sans parler des 50 milliards d’objets.

Quatre enjeux devront être surveillés pour ce marché en croissance de l’IOT, soit la fragmentation technologique, les problèmes de mise en œuvre, les préoccupations liées à la sécurité et les préoccupations liées à la vie privée. Nous ne pouvons ignorer que ces objets constituent des outils incroyables pour la création de base de données. L’avenir nous dira jusqu’à quel point nous pouvons nous fier au respect de la confidentialité des données et de leur bonne gestion. L’IOT est à l’étape de croissance et représente un espoir de grande profitabilité pour la majorité des marketeurs qui exploitent ce marché de niche.

Le mobile prend sa place

En 2015, les téléphones intelligents ont surpassé les tablettes et la télévision connectée, sur le marché des médias canadiens, avec un taux de pénétration de 70 % comparativement à 50 % en 2011.

Ces résultats sont facilement concevables, puisque même les revenus de publicités sur Internet sont supérieurs à ceux de la télévision (3 793 000 pour l’Internet comparativement à 3 361 000 pour la télévision)! Qui aurait pu croire ce changement, il y a à peine cinq ans!

Les joueurs dans l’industrie tirent avantage de ces changements en proposant de nouveaux modèles d’affaires et en intégrant de nouveaux services à leur plateforme numérique.

À titre d’exemple, la semaine dernière, le réseau social américain Facebook a lancé une nouvelle plateforme qui va permettre aux annonceurs d’afficher des publicités en plein écran sur les téléphones portables, et pourrait venir concurrencer les spots télévisés. Cette nouveauté, baptisée Canvas, permet en un clic de déclencher l’ouverture en plein écran de contenus interactifs et « immersifs »!

La réalité virtuelle n’est pas de la fiction!

Vendredi dernier, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a visité les bureaux d’Ubisoft Montréal pour essayer le premier jeu AAA de réalité virtuelle conçu par l’éditeur de jeux vidéo français, Eagle Glight, nommé L’Oculus Rift.

Selon une étude du Bureau du cinéma et de la télévision, le Québec a tous les atouts pour se tailler une place de choix dans la réalité augmentée et la réalité virtuelle, grâce à sa main-d’œuvre qualifiée en télévision, en cinéma et dans le secteur du jeu électronique. Ce n’est donc pas étonnant que d’ici 2020, on prévoit que la réalité virtuelle et la réalité augmentée  génèrent des revenus d’environ 120 milliards de dollars. Il aura fallu des années de recherche et de développement, mais les géants technologiques lancent maintenant avec force des appareils abordables. Certaines prévisions comparent les appareils de réalité augmentée aux téléphones intelligents : un bon moyen de regarder du contenu télévisuel et cinématographique en continu, en 2D ou en 3D. De son côté, la réalité virtuelle peut produire de toutes nouvelles formes de jeux et de contenu de longue durée immersifs.

Les niches à ne pas sous-estimer

Une niche de marché est « un petit segment de marché (en termes de clientèle ou de produits). Le nombre d’acteurs du côté de l’offre y est restreint, mais la niche est considérée comme rentable, de par la structure peu concurrentielle de son marché. » (Définition Wikipédia)

Souvent, les entreprises vont hésiter à cibler les marchés de niches de petite taille alors qu’on peut y trouver des opportunités de revenus très intéressantes. Le secret est de répondre à une demande suffisante pour être remarquée ou même de penser à offrir un produit ou un service que la concurrence n’a pas encore pensé à offrir pour une clientèle spécifique.

Par exemple, l’industrie automobile se distingue particulièrement avec ses stratégies de marketing de niche. En regardant les publicités des différentes compagnies, nous comprenons rapidement que les publicitaires s’adressent au besoin d’une famille ou d’un jeune célibataire qui désire, avant tout, profiter de la vie.

Voici trois règles pour bien saisir les opportunités des marchés de niches :

  1. Rencontrer le besoin spécifique de votre niche : même si celui-ci paraît très différent de la masse de votre clientèle.
  1. Utilisez le bon langage : Il faut savoir adapter son message en fonction de l’auditeur.
  1. Testez votre marché : Il faut en premier lieu évaluer la concurrence et trouver une façon de faire mieux pour marquer votre différence.

Selon Andy McDonald, éditeur délégué, Digial TV Europe, « La distribution en ligne peut être rentable même avec des auditoires plus limités. Sur Internet, les marchés de niche peuvent prendre des proportions intéressantes puisqu’ils peuvent être exploités à l’échelle mondiale. »

Je vous recommande aussi la lecture d’un article publié par Gestion HEC Montréal qui met en relief 10 tendances médias pour 2016. Entre autres, l’auteur y fait une mention sur les recommandations algorithmiques et éditoriales, la programmatique et le streaming.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s